Hoppa till innehåll

Mobilhome nature Parc des Roches TOHAPI Sud Paris

Hel bungalow med värden Eric
6 gäster3 sovrum5 sängar1 badrum
Helt boende
Du får hela bungalow för dig själv.
Rent och välstädat
4 gäster nyligen sa att det här stället var skinande rent.
Location Mobil home au camping 3*** TOHAPI Parc des Roches à Saint Cheron

Le logement est prévu pour 6 personnes MAXI,enfants de moins de 2 ans compris.

Venez-vous évader dans un cadre exceptionnel au milieu d’une forêt de 23 hectares aux portes de Paris.Paradie des balades en vélo, la région vous offrira de nombreuses activitées.Randonnées pédestre,étangs de pêche, practices de golf, balades à cheval… dans une nature entièrement préservée.

Paris à seulement 40 Km

Boendet
Mobil-home de 30 m2 avec terrasse et jardin d'environ 100 m2.
Au calme dans une foret ou vous pourrez vous réveiller aux chants des oiseaux et peut être apercevoir un ou deux chevreuils.
Le bungalow est très bien situé dans le camping, proche de l'aire de jeux pour enfants, des terrains de sport, mais suffisamment au calme pour garder votre quiétude.
Le camping est vaste et entièrement clôturé garantissant une sécurité optimum.
Un séjour idéal en famille, entre amis ou simplement en amoureux.

Gästers tillgång
Accès à l'intégralité du bungalow, de la terrasse et du jardin.Table de jardin, barbecue et 2 transats

La barrière automatique voiture est ouverture entre 8h00 et 22h00.Passez ces horaires il faudra vous garer sur le parking EXT et rentrer par le portillon piéton.

Les voyageurs s'engagent à respecter le règlement intérieur du camping. Le règlement est à votre disposition dans le logement. La direction et le propriétaire se donnent le droit d'exclure toutes personnes ne respectant pas le règlement.
Les points principaux du règlement:
- Rouler à 10 km
- Ne plus faire de bruit passer minuit
- Short de bain interdit à la piscine
- Ne pas fumer dans le mobil home
- Port du bracelet obligatoire

Attention : L'ouverture de la piscine,du restaurant et des activités sont sous la responsabilité de la direction du camping. Ils sont donc soumis à leur réglementation.

Andra saker att notera
Mise à disposition de produits de première nécessité + couvertures. Les draps et serviettes ne sont pas fournis.

ATTENTION -->Seul le logement est garantie par l'hote,le reste des activités, piscine, restaurant mini golf,animations sont sous la responsabilités de la direction du camping.

ATTENTION --> Le logement est prévu pour 6 personnes MAXI, enfants de moins de 2 ans compris
Location Mobil home au camping 3*** TOHAPI Parc des Roches à Saint Cheron

Le logement est prévu pour 6 personnes MAXI,enfants de moins de 2 ans compris.

Venez-vous évader dans un cadre exceptionnel au milieu d’une forêt de 23 hectares aux portes de Paris.Paradie des balades en vélo, la région vous offrira de nombreuses activitées.Randonnées pédestre,étangs de pêche, practices de golf, balades à…

Sovarrangemang

Sovrum 1
1 dubbelsäng
Sovrum 2
2 enkelsängar
Sovrum 3
2 enkelsängar

Bekvämligheter

Gratis parkering inkluderad
Pool
Kök
Galgar
TV
Uppvärmning
Egen entré
Gratis parkering på gatan
Brandvarnare
Ej tillgänglig: Kolmonoxidlarm

Välj incheckningsdatum

Lägg till dina resedatum för exakt prissättning
Incheckning
Lägg till datum
Utcheckning
Lägg till datum

4,80 av 5 stjärnor från 5 omdömen
4,80 (5 omdömen)

Renlighet
Noggrannhet
Kommunikation
Plats
Incheckning
Värde

Plats

Saint-Chéron, Île-de-France, Frankrike

 Vous serez logé sur une colline au milieu d’une foret de 23 hectares à 2 km du village de ST Chéron.

o Histoire du village:
D'après l'histoire - ou la légende - la commune aurait été baptisée Saint-Chéron en hommage à un romain dénommé Caronus (devenu Chéron) qui, après de brillantes études à Rome, se convertit au christianisme et vint en Gaulle via Marseille pour prêcher la foi chrétienne.
Assassiné par des brigands sur la route d'Ablis à Chartres le 5 des calendes de juin en l'an 98 après Jésus Christ, il fut canonisé à Chartres vers l'an 800. Cette même légende raconte que ce saint, roi (Brenn) des Carnutes, aurait appartenu à un groupe de 3 prêtres envoyés par Saint-Denis pour évangéliser l'Ile-de-France sud.
Au nord, ce fut Saint Eleutère pour les Parisiis, le second fut Saint Yon pour les Senons, et le troisième Saint-Chéron pour la région des Carnutes (Chartres). Aucun document attesté ne peut cependant nous assurer de la véracité de cette histoire. Les opinions divergent et l'existence même de ce saint est mise en question. Certains auteurs pensent même qu'il ne s'agit que d'un sujet de composition donné vers le IXe siècle aux élèves de la maison d'éducation, dans le style "Parlez-nous d'un Saint". Dans cette hypothèse, Saint-Chéron serait sorti tout droit de l'imagination fertile d'un étudiant inspiré…
Quoi qu'il en soit, Saint-Chéron s'appelait Saint Chéron Montcouronne en 1200 (100 habitants), Saint-Chéron Baville de 1786 à 1789, Rocher les Pins de 1789 à 1794 (1020 habitants), et enfin Saint Chéron depuis l'an IV, c'est-à-dire 1795 (1096 habitants).

o Randonnées et balades
Il existe de nombreux sentiers et cheminements doux à Saint-Chéron, avec une forte densité en centre ville.
Des chemins de grande randonnée (GR) et de petite randonnée (PR) sont présents sur le territoire :
- le GR 11 qui traverse le centre ville et l'Orge pour grimper sur le plateau au Nord-Ouest, vers les Grands Bois du Marais, et sur l'autre plateau au Sud-Est vers la commune de Souzy-la-Briche,
- le GR 1 passe au Sud de Saint-Chéron et relie Sermaise, à l'Ouest, à Saint-Sulpice-de-Favière, à l'Est.

o Suivez les sangliers !
Trois circuits ludiques vous sont proposés pour partir à la découverte de nos sentiers et ruelles. De petits sangliers de la couleur de votre circuit vous guideront tout au long de votre parcours. La tête du sanglier indique le sens de la promenade.

Des dépliants des circuits de promenade des sangliers sont à votre disposition à la bibliothèque municipale, à l'écomusée et en Mairie, ce qui vous permettra de visualiser la carte et l'itinéraire correspondant.

o Patrimoine remarquable:
Le château de Baville est un château français de style Louis XIII situé sur les communes de Saint-Chéron (le château et ses deux parcs), de Breuillet (fabriques) et de Breux-Jouy ( « bois du Boulay », partie nord-est du second parc). Le château, toutes ses dépendances, les deux parcs clos de murs et leurs fabriques, sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 22 octobre 1990.
Histoire
La terre de Baville est achetée en 1559 par Charles de Lamoignon (1514-1572). À la place de l'ancien manoir seigneurial, son fils Chrétien de Lamoignon (1567-1636), conseiller au Parlement de Paris et qui terminera sa carrière comme président à mortier, fait édifier le château actuel entre 1625 et 1629 par Michel Villedo (1598-1667), maitre-maçon de Louis XIII en 1629, dont c'est la première construction connue. Cette construction revient au commanditaire à la somme relativement raisonnable de 45 000 livres.
Au Grand Siècle, la société la plus choisie fréquente ce domaine. Guillaume Ier de Lamoignon (1617-1677), marquis de Baville, dont Fléchier fera l'oraison funèbre est l'ami de Racine, La Fontaine, Madame de Sévigné, Saint Vincent de Paul, Bourdaloue. C'est à Baville que Boileau compose plusieurs de ses œuvres.
Deux ailes en retour, sans doute prévues dans le plan initial sont construites en 1677 pour Chrétien-François Ier de Lamoignon (1644-1709), marquis de Baville, avocat général au Parlement de Paris, dans le respect du style originel. Les communs sont bâtis en 1769 pour Charles-François de Lamoignon, dans le respect du parti initial alors passablement suranné.
La famille de Lamoignon conserve la propriété du domaine jusqu'en 1791. Le château est acquis du marquis Rollin d'Ivry par Philippe Albert Joseph de Saulty dit Pruvost de Saulty (1765-1833), receveur général du département de Seine-et-Oise et Régent de la Banque de France en 1817, qui meurt au château le 25 novembre 1833.
L'aile gauche est détruite au début du XIXe siècle, et les matériaux sont utilisés pour construire une orangerie derrière l'aile droite. Elle contenait une très riche bibliothèque, actuellement conservée au British Museum.

En 1816, les jardins à la française sont remplacés par des jardins à l'anglaise avant d'être rétablis à la fin du XIXe siècle, peut-être par Henri et Achille Duchêne.
Le chateau fut utilisé comme lieu de tournage pour la série l'Internat diffusé en 2009 sur M6.

o Les carrières (elles sont justes sous vos pieds)
S'il est un endroit où l'on peut évoquer les anciennes carrières de grès et la vie des ouvriers carriers, c'est bien à Saint-Chéron.
D'une part, ces carrières de grès étaient, et de loin, les plus importantes de toute l'ancienne Seine-et-Oise ; d'autre part, elles ont laissé de nombreuses traces dans la physionomie des buttes et des plateaux qui nous entourent.
Enfin, entre 1900 et 1914, plus de 450 hommes y travaillaient quotidiennement et, aujourd'hui encore, nombre de leurs descendants vivent dans la région.
Entre Saint-Chéron et Souzy la Briche, sur le plateau de la Petite Beauce, la dalle de grès a 4 mètres d'épaisseur sur 1000 de largeur, et plusieurs kilomètres de longueur.
Les terrains de camping et de naturisme sont notamment implantés sur le site d'anciennes carrières.
Saint-Chéron au temps des carrières
La pierre de grès a longtemps été utilisée comme matériau de construction dans les maisons particulières et les édifices religieux à cause de sa structure compacte et facilement taillable. Son emploi dans la construction des routes est plus tardif, mais son exploitation a connu un essor important dans notre village dès la mise en place de la voie ferrée qui relie Paris à Vendôme en 1865.
Les carrières de Saint-Chéron étaient spécialisées dans le façonnage des pavés de grès destinés à la voirie, bordures de trottoirs et pavés. Le matériau devait d'abord être découvert, et les quelques mètres qui les recouvrait étaient déblayés par les bretons. Les blocs étaient ensuite détachés du banc avec de la poudre noire dont la fabrication se faisait au moulin de la Rachée à Sermaise. Les italiens étaient spécialisés dans la taille et la mise en forme des pavés. Le débardage se faisait d'abord à l'aide de tombereaux attelés, mais la destruction des chemins que les exploitants devaient remettre en état, les a incités à mettre en place un réseau de rails et un système de wagonnets qui facilitaient les transferts vers la gare de marchandise.
D'abord tractés par des chevaux, puis par une locomotive à vapeur, les pavés étaient acheminés depuis la grande carrière de « Madagascar » (nom donné en raison de la chaleur qui y régnait) du Bois des Roches jusqu'à la grande forge aux confins de la Butte à Moret. Les wagonnets étaient acheminés près du chemin de Mirgaudon, par un système ingénieux de poulies et de câbles, les wagonnets pleins remontaient les wagonnets vides.
De là, un conducteur prenait la commande d'un convoi de plusieurs wagons qu'il était chargé de conduire jusqu'à la gare de marchandise. Dans ce secteur, c'est la pente qui fournissait la force motrice et il fallait suffisamment d'élan pour passer la rivière de l'Orge, afin de remonter après l'avoir dépassée jusqu'au quai de transit. On remontait ensuite les wagonnets vides à l'aide des chevaux jusqu'au chemin où ils étaient pris en charge par le plan incliné.
La dernière grande carrière du Bois-des-Roches ferma en 1945.

o Espace les Closeaux :
Ce parc a été aménagé sur un ancien marécage en 1976. Une zone est consacrée au sport avec un gymnase, un terrain multisports, un court de tennis couvert et trois courts de tennis extérieurs. Une autre zone est largement ouverte sur la nature grâce à un cheminement créé autour d'une pièce d'eau, et des sous-bassements restaurés du moulin de Mirgaudon datant du XVème siècle.
Rendez-vous de nombreuses espèces, cet espace familiarise les promeneurs avec le canard colvert aux reflets métalliques, le foulque macroule au nez blanc, la poule d'eau au nez rouge, le héron « émanché d'un long cou », le martin-pêcheur couleur vitrail, la fauvette babillarde, le pouillot...
La biodiversité globale du site est assez élevée. L'espace les Closeaux est en effet fréquenté par pas moins de 6 espèces de mammifères, 48 d'oiseaux, 8 de reptiles et d'amphibiens, 5 d'odonates ou libellules et possède pas moins de 186 espèces de plantes vasculaires (source « Etude d'impact écologique » de la société écosphère en 1996).
Une table d'orientation située sur le site restauré de l'ancien moulin de Mirgaudon vous permet d'observer un panel de la faune et la flore de notre environnement. Le site aménagé offre en plus un bel espace de repos.
Il est également possible de pêcher dans l'étang ; pensez à vous munir d'une carte de pêche de l'Epinoche du Val d'Orge

o Etang de la Juinière :
Cet espace a été aménagé sur une ancienne glaisière qui exploitait l'argile pour sa composition riche en kaolin.
L'étang est maintenant devenu un lieu privilégié pour les pêcheurs mais aussi pour les promeneurs.
Amis pêcheurs, pensez à vous munir d'une carte de pêche de l'Epinoche du Val d'Orge (
Chaque année le sous-bois est nettoyé (enlèvement détritus, branches et arbres morts) pour conserver l'aspect naturel de l'étang - les végétations sol et eau protégeant la faune - tout en permettant la promenade alentour.

o Loisirs :
o Golf du Stade Français Courson
A proximité du château de Courson, un rêve d’architecte : 110 hectares modérément vallonnés.

o Golf de Forges-les-Bains
Golfy le plus proche de Paris (30 minutes des portes de St Cloud ou d'Italie), un parcours varié et naturel dans le cadre boisé et légèrement vallonné de la Haute Vallée de Chevreuse, réputé pour sa convivialité et son accueil.

o Golf de Marivaux Naturel : qui est issu directement de la nature.
Vous êtes au golf de Marivaux. Dès que l’on foule les fairways de Marivaux on a l’impression que le golf a toujours été là, au coeur de la forêt de Marivaux dominant la vallée de Chevreuse.

o Espace Rambouillet
A l'Espace Rambouillet, laissez la forêt s'emparer de vos sens
La nature, parée de plumes, de poils et de feuilles, vous invite à un grand spectacle fort en émotions. Découvrez les rapaces, approchez cerfs et aurochs, surprenez biches et sangliers et tutoyez la cime des arbres. À l’Espace Rambouillet, venez vibrer de toutes les sensations de la forêt.

o Île de loisirs - Piscine d'Etampes : Base de loisir (10 km du logement)

o Les étangs de Hollande :Base de loisir avec baignade surveillée et restaurant (ouvert de juin à aout environ 30 km de STchéron suivre Rambouillet

Nous vous souhaitons de faire de belles rencontres...Amusez vous bien !!!
 Vous serez logé sur une colline au milieu d’une foret de 23 hectares à 2 km du village de ST Chéron.

o Histoire du village:
D'après l'histoire - ou la légende - la commune aurait été baptisée…

Eric är din värd

Blev medlem september 2019
  • 5 omdömen
  • Verifierat
Under din vistelse
Dans la mesure du possible, je serai présent lors de votre arrivée et/ou départ
  • Svarsfrekvens: 100%
  • Svarstid: inom en timme
För att skydda din betalning bör du aldrig föra över pengar eller kommunicera utanför Airbnbs webbplats eller app.

Bra att veta

Husregler
Incheckning: 17:00 till 19:00
Utcheckning: 15:00
Ingen rökning
Inga husdjur
Inga partyn eller tillställningar
Säkerhet och egendom
Inget kolmonoxidlarm har rapporterats Läs mer
Brandvarnare
Säkerhetsdeposition - om du skadar boendet kan du komma att debiteras upp till $237

Utforska andra alternativ i och runt Saint-Chéron

Fler ställen att bo på i Saint-Chéron: